La fête de Souccot (pluriel de Soucca, qui signifie tente ou cabane), "Fête des Tentes", débute le 15 Tichri. Elle dure huit jours en Israël et dans les communautés libérales, neuf dans les communautés orthodoxes de diaspora.

  LA FÊTE

1) Il s'agit de l'une des trois fêtes de pèlerinage mentionnées dans la Bible. Comme celles de Pessach et de Chavouot, cette fête a une signification qui fut, d'abord, agricole, puis historique. A l'origine, comme on peut le lire en Exode 23, 16, il s'agissait de la fête des récoltes (d'où son appellation de Hag Ga-Assif), célébrée en automne, et durant laquelle on engrangeait les produits récoltés (il s'agissait essentiellement des vendanges).

2) Le mot Soucca désignait vraisemblablement, à l'origine, les granges faites de branchages dans lesquelles les agriculteurs s'abritaient durant les vendanges. Pendant une semaine, ces récoltes donnaient lieu à une célébration en l'honneur de Dieu, célébration qui se prolongeait par des réjouissances (cf. Juges 9,27). Souccot est restée, depuis, une fête joyeuse, comme en témoigne l'un de ses autres noms: Zman simhaténou: "le temps de notre réjouissance".

3) Le Lévitique 23, 33-43, nomme cette fête ? "Souccot" et donne des précisions sur son déroulement. Le début en est fixé au 15'è""

texte tiré d'un dépliant réalisé par les synagogues de Beth Hillel (Bruxelles), MJLF (Paris) et ULIF (Copernic : Paris)

Source :  http://mjlf.org/index.php?option=com_content&view=article&id=215&Itemid=296